Translate

Παρασκευή, 30 Μαΐου 2014

31 mai - JOURNÉE MONDIALE SANS TABAC

Παγκόσμια ημέρα κατά του καπνίσματος - 31 Μαΐου 2014

    Journée mondiale sans tabac, 31 mai 2014








31 mai - JOURNÉE MONDIALE SANS TABAC



Le 31 mai de chaque année, l’OMS et ses partenaires célèbrent la Journée mondiale sans tabac afin d’alerter le grand public sur les dangers pour la santé liés au tabagisme et de défendre les politiques visant à réduire efficacement la consommation de tabac. Le tabagisme, qui tue actuellement un adulte sur dix dans le monde, est la principale cause de décès évitable.
À l’occasion de la Journée mondiale sans tabac 2014, l’OMS et ses partenaires appellent les pays à augmenter les taxes sur le tabac.
Les objectifs particuliers de la campagne 2014 sont :

  • que les gouvernements portent les taxes sur le tabac à des niveaux qui réduisent la consommation de tabac


  • que les particuliers et les organisations de la société civile encouragent leurs gouvernements à porter les taxes sur le tabac à des niveaux qui réduisent la consommation.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que d'ici 2020, le tabac sera la principale cause de décès et d'incapacité, avec plus de 10 millions de victimes par an. Le tabagisme entrainera alors plus de décès à travers le monde que le Sida, la turberculose, la mortalité maternelle, les accidents de voiture, les suicides et les homicides combinés...
OMS - Journée mondiale sans tabac

oftopinion
Résultats de l'enquête Paris sans tabac :
catastrophique reprise du tabagisme chez les collégiens parisiens


logo_pst_w
L'enquête de Paris sans tabac (PST) est la seule grande enquête conduite annuellement en France depuis 20 ans avec la même méthodologie sur une population de collégiens et de lycéens.

Elle met en évidence plusieurs points qui confirment une reprise du tabagisme chez les jeunes parisiens :
- la consommation quotidienne de tabac s'installe entre 13 et 17 ans
- la consommation de tabac a plus que doublé chez les collégiens entre 2007 et 2010
- l'augmentation du taux de fumeurs est plus forte chez les filles que chez les garçons
- l'expérimentation de la chicha est de plus en plus fréquente chez les élèves parisiens
- l'initiation précoce du tabagisme est associée à une initiation plus rapide de la dépendance
http://www.ofta-asso.fr/index.php/component/content/article/3-newsflash/655-article-de-base-muet