Translate

Δευτέρα, 22 Δεκεμβρίου 2014

Les 13 desserts. Comment fête-t-on Noël en Provence ?

Comment fête-t-on Noël en Provence ?

Les traditions de Noël en Provence

Table de Noël en Provence
                                         LES 13 DESSERTS DE NOEL EN PROVENCE

Les listes de ces 13 desserts divergent en Provence d'une ville à l'autre.
 Le mieux reste encore de partir des 4 mythiques mendiants, des deux 2 nougats et de la pompe à l'huile.
 - Des noix
 - Des figues sèches
 - Des amandes
 - Des raisins secs
 - La pompe à l'huile qu'on appelle aussi fougasse
 - Le nougat blanc
 - Le nougat noir
 - Des dattes 
- Des calissons d'Aix
 - La pâte de coing 
- Du raisin blanc
 - Les oranges ou clémentines ou mandarines
 - Fruits confits on peut y ajouter - oreillettes ou merveilles
 -  abricots secs 


La tradition des 13 desserts de Noël

Quiz de: brigitelima
3045 vus


http://www.flevideo.com/fle_video_quiz_low_intermediate.php?id=6118
                                       

Noël : les 13 desserts de Provence d'Eddie Benghanem (restaurant Gordon Ramsay, Trianon)


Riches de symboles, fortes en émotions et sensations,
les traditions de Noël en Provence donnent du sens 
et des couleurs à la fête.




Tout commence le 4 Décembre, jour de la Ste Barbe, c'est le départ de la période dite "Calendale" qui ne s'achèvera qu'à la Chandeleur le 2 février. Entre ces deux dates, c'est une succession de traditions, de fêtes, de rites et de coutumes qui sont plus ou moins suivies selon les villages, selon les familles.

 Le blé de la Sainte Barbe

Le 4 décembre, il faut faire germer des graines de blé dans trois soucoupes couvertes de coton humide. (Les petits sachets de graines de blé sont vendus dans presque toutes les boulangeries au profit d'ouvres caritatives). Si les tiges poussent droites et vertes, l'année sera prospère. Ces petits champs miniatures prendront place ensuite dans la crèche familiale.



 La crêche et les santons

Pour préparer la crèche, de nombreuses foires aux santons s'organisent dans toute la Provence dès mi Novembre. Le vrai santon du provençal "Santoun" (petit saint) est en argile, il est crée artisanalement à la main et avec amour. Les santons doivent ensuite prendre figure humaine, une allure, un caractère et même un rang social.

Ils représentent les habitants du village se rendant à la crèche : joueurs de pétanque, marchands de poisson, docteurs, boulangers, bergers ... La crèche authentique est en fait une représentation idéale du village provençal et de son petit monde. Cette tradition est présente dans chaque département de la Provence mais plus forte dans les Bouches du Rhône. Il existe une centaine d'ateliers entre MarseilleAubagneAix en ProvenceArles.

 Les marchés de Noël

Durant tout le mois de décembre, les marchés de Noël s'installent dans chaque ville, et vous permettent de préparer Noël agréablement. Gastronomie, artisanat, décoration et idées cadeaux s'étalent dans une ambiance chaleureuse et conviviale. 
Les marchés en plein-air vous offrent souvent le vin chaud à la cannelle pour vous réchauffer. Vous trouverez de quoi préparer les traditionnels repas de Noël qu'ils soient à la provençale ou pas : Les dindes et foie gras côtoient les plats du gros souper provençal et des 13 desserts.

 La veillée de Noël: le gros soupe et les treize desserts

Le gros souper est servi le soir de Noël, avant de se rendre à la messe de minuit. Rien n'est laissé au hasard, il y a une symbolique derrière chaque plat et les chiffres sont importants : La table est couverte de 3 nappes blanches - 3 pour les 3 personnes de la Trinité - avec 3 chandeliers blancs allumés et 3 soucoupes de blé germé de la Ste Barbe. Surtout pas de gui réputé porte-malheur.! Le gros souper est paradoxalement composé de 7 plats maigres en souvenir des 7 douleurs de Marie, il est servi avec 13 petits pains suivi des 13 desserts représentant la Cène avec les 12 apôtres et Jésus.
Les plats maigres servis diffèrent d'un coin de Provence à l'autre, on retrouve souvent la carde et le céleri, le choux-fleurs, les épinards et la morue, l'omelette, les escargots, la soupe à l'ail . mais jamais de viande uniquement des poissons, des coquillages, des gratins, des légumes, des soupes, de l'anchoïade. La seule abondance est celle des treize desserts.

 Les treize desserts sont dégustés au retour de la messe, ils resteront sur la table pendant les 3 jours suivant, jusqu'au 27 Décembre :

  • les 4 mendiants : figues sèches (Franciscains), amandes (Carmélite), raisins secs (Dominicains) et noix (Augustins),
  • les dattes : symbole du Christ venu de l'Orient,
  • les nougats (le noir et le blanc) pour le pénitent blanc et le pénitent noir selon certains, pour d'autres le nougat blanc, doux et onctueux représente la pureté et le bien, le nougat noir plus dur et cassant évoque l'impur et les forces du mal.
  • la fougasse à l'huile d'olive (la pompe) : galette ronde aplatie à l'huile d'olive,
  • la pâte de coing ou fruits confits dans la région d'Apt ou de Carpentras,
  • les oreillettes (petite gaufre légère et fine),
  • les fruits frais : mandarines, oranges, poires, raisins et melons d'hiver conservés pour cette occasion.

La messe de minuit

Partout vous entendrez des chants de Noël provençaux, pour célébrer ce moment sacré certains seront accompagnés de flûtes et tambourinaires. Dans quelques villages, la messe pourra être en provençal. La messe peut être composée d'une crèche vivante où les personnages de la crèche sont représentés par les habitants du village costumés : la Sainte famille (Jésus, Marie, Joseph), les Rois Mages et les bergers.
Vous pourrez aussi assister dans certains village au rituel de la cérémonie du Pastrage pendant la messe de minuit : un agneau nouveau né est apporté en offrande (il est vivant et on ne lui fait aucun mal) soit dans une charrette décorée, garnie de paille et feuillages soit dans les bras des bergers qui sont venus à l'église en procession après avoir traversé les collines. Certaines messes de minuit avec pastrages sont très connus et attire beaucoup de monde, en particulier AllauchSt Rémy de ProvenceTarascon et St Michel de Frigolet, Barbentane,FontvieilleRognonas
Une pastorale peut accompagner la messe : c'est une représentation de la Nativité théâtralisée, chantée et parlée en provençal par des personnages costumés en habits provençaux. La Pastorale la plus répandue est la Pastorale Maurel mais il en existe 250 versions différentes qui racontent des histoires de village et de traditions de Noël.

http://www.provenceweb.fr/f/mag/terroir/traditions/

noël FLE - Agir en français
Présenter Noël en France me semble assez difficile car il existe de petites ou grandes différences en fonction des régions.
Donc, pour ne pas dire de bêtises, je préfère présenter le Noël que je connais parce que c’est celui que je vis depuis mon enfance : le Noël provençal.



Alors comment fête-t-on Noël en Provence ?


Les préparatifs de Noël commencent le 4 décembre pour la Sainte Barbe. Ce jour-là, à l’école ou à la maison, on dépose des graines de blé ou des lentilles sur du coton humide dans une coupelle. Si les graines germent et si leurs tiges sont belles, l’année à venir sera bonne et l’argent ne manquera pas. Car comme on dit en Provence : « Quand le blé vient bien, tout va bien. »
Les coupelles sont posées sur la table le jour de Noël pour nous apporter du bonheur et nous protéger des orages.

comment fête-t-on Noël en Provence


Vers le 15 décembre, on achète le sapin de Noël et on le décore en famille. Les décorations sont simples : des boules, des guirlandes, une guirlande lumineuse, quelques personnages en pâte à sel fabriqués par les enfants et l’étoile au sommet du sapin. L’étoile représente celle qui guida les Rois mages jusqu’à l’enfant Jésus et elle est placée au sommet par l’enfant le plus jeune de la famille. (Et c’était moi ! :-) )

Par tradition, nous faisions la crèche de Noël. C’était l’occasion d’une balade en forêt pour aller chercher de la mousse.
La mousse était placée au pied du sapin et on y installait la crèche et tous les santons, excepté le petit Jésus que l’on dépose dans la crèche dans la nuit du 24 au 25 décembre.
comment fête-t-on Noël en Provence

Mini historique de la crèche
1223 :  naissance de la première crèche vivante.
XVIème siècle : apparition des premières crèches d’église avec des personnages sculptés dans du noyer.
1803 : première foire aux santons en terre cuite à Marseille.


Le soir du 24 décembre, pas de grand repas. Un repas très simple, suivi du partage des 13 desserts.
Les 13 desserts sont composés de :
  • 4 mendiants : figues sèches, amandes, noix ou noisettes et raisins secs;
  • Nougat blanc et nougat noir;
  • Fruits frais : pommes, poires, mandarines et raisin si possible;
  • Fruits confits et pâtes de fruits;
  • Les dattes;
  • La pompe à huile.

La pompe à huile est une galette traditionnelle faite à base de pâte à pain, d’huile d’olive, de sucre et de fleur d’oranger ou de graines d’anis.

Si ça vous tente, la recette en vidéo !

Et si vous souhaitez savoir d’où vient la tradition des 13 desserts de Noël, regardez cette vidéo.


Puis dans la nuit du 24 au 25 décembre, le Père Noël dépose les cadeaux au pied du sapin et c’est au petit matin que les enfants les ouvrent.
Enfin, le 25 décembre à midi nous partageons le repas de Noël en famille.
Chaque famille a ses habitudes gastronomiques, mais on retrouve souvent sur la table de Noël : huîtres, foie gras, dinde, … et l’incontournable bûche de Noël.

LES TRADITIONS DE NOËL EN PROVENCEΑποτέλεσμα εικόνας για santons de noel

Bonjour à tous ! Petit à petit, nous nous rapprochons de Noël, la plus belle période de l’année qui est célébrée avec amour et partage dans tous les coins de la France.

Cependant, il existe une région où les «fêtes calendales» c’est-à-dire la période de la Sainte-Barbe (le 4 décembre) au 2 février (fête de la Chandeleur), ont une magie et une saveur particulières grâce aux symboles, aux coutumes et au respect des traditions. Bien que pour la plupart des gens, cette terre évoque plutôt l’été, le grand bleu, les vacances et le chant des cigales, elle a aussi une autre facette aussi charmante mais moins connue : Noël.

Avez-vous deviné de quelle région il s’agit ? C’est bien…. la Provence.

Alors, êtes-vous prêts à vous adonner à la magie de  Noël à la provençale?




Le blé de la Sainte-Barbe

Αποτέλεσμα εικόνας για Le blé de la Sainte-Barbe


BLÉ DE LA SAINTE-BARBE


En Provence, les traditions liées à Noël portent le nom de traditions calendales (du provençal calèndo, Noël).

Les préparatifs de Noël commencent le 4 décembre, jour où on plante le blé de la Sainte Barbe. Il s’agit d’une jolie tradition bien conservée qui réunit petits et grands. Dans trois coupelles, qui symbolisent la Sainte Trinité, on place du coton, on l’humecte avec de l’eau et on plante des grains de blé (ou des lentilles) qui doivent être soigneusement arrosés jusqu’au 24 décembre. Une fois que le blé aura bien poussé et sera bien haut, il sera entouré d’un ruban jaune et rouge aux couleurs de la Provence et les coupelles orneront la table du Gros Souper le soir du réveillon de Noël. Les pointes germées seront coupées et déposées en offrande au pied de l’enfant Jésus dans la crèche.

La tradition du blé de la Sainte-Barbe remonte à l’époque romaine. Selon les croyances antiques si le blé germait bien et était vert on aurait une bonne récolte de moisson et une future année prospère.

D’ailleurs les paysans d’antan l’ont toujours dit : Quand lou blad vèn bèn, tout vèn bèn ! autrement dit Quand le blé va, tout va.
Sans oublier le proverbe :
« Blé de la Sainte Barbe bien germé, est symbole de prospérité pour la prochaine année ».


La Sainte Luce


«A la Sainte Luce, les jours s’allongent d’un saut de puce» si l’on en croit le proverbe . La Sainte Luce est célébrée le 13 décembre. On l’appelle aussi fête de la Lumière car on illumine chaque soir jusqu’à Noël les balcons, les façades des bâtiments ou les fenêtres de bougies, de lampions et de lanternes pour conjurer le mauvais sort de l’hiver et fêter le renouveau et le retour du soleil et de la lumière. C’est aussi le jour où on cueille le gui ou le houx. Le gui, qui selon les Druides avait un pouvoir miraculeux, est suspendu au dessus des portes en signe de paix tandis que le houx est considéré comme un symbole de lutte cotre la sorcellerie.


Et sainte Luce ?
santa luciaSainte lumineuse, Luce ou Lucie de Syracuse, morte vers 310, vécut donc à l’époque de l’empereur Constantin. Ne voulant pas sacrifier sa virginité dans le mariage, elle survécut à tous les supplices qu’on lui infligea après la plainte de son « fiancé » imposé et pour lui faire abjurer sa foi chrétienne. On ne sait pas si tous sont historiques, mais leur cruauté est impressionnante.
On lui arracha même les yeux (on les voit sur l'image... oserai-je parler d'yeux au plat ? Non je n'oserai pas !). On la priva ainsi de la lumière qu’elle incarnait, mais qui resta en elle jusqu’à sa mort… et resplendit plus encore après sa mort, pour l’Éternité !
Les Napolitains ont une affection particulière pour elle, sous le nom de santa Lucia
Qu'avec l'approche de Noël la lumière grandisse en vous, amis lecteurs, et que vos yeux s’émerveillent toujours plus de la beauté de la Création.
René Guyon





La crèche et les santons