Translate

Τετάρτη, 13 Ιανουαρίου 2016

Je suis médusé ! Autour du Radeau de la Méduse




Je suis médusé !


« être médusé » = être frappé de stupeur



De nos jours, est mis en avant le caractère original, personnel et subjectif de l’œuvre d’art, au point, qu’il nous répugne de penser que l’art doive se contenter de copier des sujets déjà existants. Et pourtant Théophile Gautier répétait que « Quiconque n’a pas commencé par imiter ne sera jamais original ». Alors, reprendre des œuvres déjà existants est-ce mal ?


 Je suis médusé !




Cette expression familière qui signifie que face à un événement imprévu, on demeure interdit, pantois, stupéfait ( stupefix ! chez Harry Potter), c’est-à-dire en fait comme pétrifié par le regard de Méduse, la Gorgone aux cheveux de serpents qui possédait ce terrible pouvoir, cette expression donc est celle qu’emploie le chef des pirates, affalé sur un radeau, tout ce qui reste de son navire, coulé une fois de plus par Astérix à la page 35 de l’albumAsterix, légionnaire .
PNG - 724.6 ko
Astérix légionnaire - Le radeau de la Méduse page 35
PNG - 139.8 ko
Astérix - Couverture de l’album Astérix légionnaire
Une scène habituelle donc. A l’exception de ce petit indice : « Je suis médusé ! » .
Pourtant, ceux qui sont allés au Louvre savent que la vignette en question tire son inspiration d’un tableau colossal : 4,91 mètres de haut par 7,16 mètres de large !
Il s’agit de la toile intitulée Le radeau de la Méduse, réalisée par Théodore Géricault en 1819 et inspirée elle-même par le naufrage de la frégate La Méduse en 1816. Une partie de l’équipage (150 personnes) prit place sur ce radeau et dériva pendant 12 jours.
Lorsqu’enfin une voile se profila à l’horizon, il ne restait plus que quinze survivants. C’est cet instant d’espoir que le peintre a choisi de représenter.

Contrairement à l’exemple précédent, Uderzo ne conserve guère ici que l’architecture de la peinture originale.
Les pirates ont pris des baffes mais ils n’y a pas de morts. La situation étant bien différente, on ne retrouve pas cet élan vers la vie, si puissant dans le tableau de Géricault. Uderzo dépeint plutôt la résignation des pirates : les mouchoirs qui s’agitent n’adressent aucun signal à un navire de sauvetage mais bien au contraire disent adieu à leur bateau qui s’enfonce dans les flots. Le dessinateur prend aussi beaucoup de libertés avec les personnages dont le nombre et la position ne correspondent que grossièrement à l’original.
On est donc ici dans une transposition comique du thème dramatique de Géricault plutôt que dans un pastiche proprement dit.
Le radeau de la Méduse n’a pas inspiré qu’Uderzo, ainsi qu’on pourra le constater sur cette page à laquelle on peut rajouter aussi celle-ci !


Autour du Radeau de la Méduse 

 

http://www.quizz.biz/quizz-308915.html



Autour du Radeau de la Méduse

Autour du Radeau de la Méduse  

créé par cigogneaux le 16 Fév. 2012
Niveau moyen (68% de réussite)    15 questions - 196 joueurs
Quizz traitant de la véritable histoire du naufrage de la Méduse et de ses différentes représentations. . .
Q1.
Quel type d'embarcation était 'La Méduse' ?
Quel type d'embarcation était 'La Méduse' ?
   
   
   
Q2.
Qu'est-ce qui causa le naufrage de la Méduse le 2 juillet 1816 ?
Qu'est-ce qui causa le naufrage de la Méduse le 2 juillet 1816 ?
   
   
   
Q3.
Quelles étaient les dimensions du radeau ?
Quelles étaient les dimensions du radeau ?
   
   
   
Q4.
A quel moment se déroule cette scène ?
A quel moment se déroule cette scène ?
   
   
   
Q5.
Combien retrouvera-t-on de survivants sur le radeau ?
Combien retrouvera-t-on de survivants sur le radeau ?
   
   
   
Q6.
Qui a peint 'Le Radeau de la Méduse' ?
Qui a peint 'Le Radeau de la Méduse' ?
   
   
   
Q7.
Dans quel musée peut-on admirer ce gigantesque tableau de 491 cm × 716 cm ?
Dans quel musée peut-on admirer ce gigantesque tableau de 491 cm × 716 cm ?
   
   
   
Q8.
Dans quel grand cimetière parisien peut-on voir ce bas-relief représentant le Radeau de la Méduse ?
Dans quel grand cimetière parisien peut-on voir ce bas-relief représentant le Radeau de la Méduse ?
   
   
   
Q9.
Dans le film 'Le Radeau de la Méduse', qui joue le rôle du commandant ?
Dans le film 'Le Radeau de la Méduse', qui joue le rôle du commandant ?
   
   
   
Q10.
Qui remplace les survivants sur cette 'copie' du Radeau de la Méduse ?
Qui remplace les survivants sur cette 'copie' du Radeau de la Méduse ?
   
   
   
Q11.
Quels sont ces étranges survivants que l'on voit ici ?
Quels sont ces étranges survivants que l'on voit ici ?
   
   
   
Q12.
Dans quel album Uderzo a-t-il fait allusion au Radeau de la Méduse ?
Dans quel album Uderzo a-t-il fait allusion au Radeau de la Méduse ?
   
   
   
Q13.
Qui est le capitaine de ce Radeau de la Méduse ?
Qui est le capitaine de ce Radeau de la Méduse ?
   
   
   
Q14.
Sur ce dessin, quel parti politique semble avoir fait naufrage ?
Sur ce dessin, quel parti politique semble avoir fait naufrage ?
   
   
   
Q15.
Et pour finir en chanson, dans quel titre Brassens évoque-t-il le Radeau de la Méduse ?
Et pour finir en chanson, dans quel titre Brassens évoque-t-il le Radeau de la Méduse ?
   
   
   









Ils ont ensuite travaillé sur une des illustrations du livre (le naufrage) pour en faire la copie grâce à l’utilisation de la peinture à l’éponge. En outre, ils ont choisi une phrase qu’ils aimaient dans le livre afin d’introduire les mots dans ce naufrage inaugural.














au Louvre



PNG - 588.8 ko



Théodore Géricault - Le radeau de La Méduse (1819)




 Le radeau de la Méduse, réalisée par Théodore Géricault en 1819 et inspirée elle-même par le naufrage de la frégate La Méduse en 1816.





Extrait de la fiche du Louvre:









"[Théodore Géricault (1791-1824) peint cette oeuvre en 1819. Elle] évoque le naufrage du bateau la Méduse, coulé le 2 juillet 1816. L'affaire défraye la chronique, cent quarante-neuf rescapés s'étant entassés sur un radeau de fortune, à bord duquel ils devaient souffrir 27 jours avant d'être sauvés par un autre navire, l'Argus, qui ne recueillit en définitive que quinze survivants. Tout dans cet épisode provoque le scandale : le contexte politique avec la mise en cause d'une administration qui a laissé un capitaine inexpérimenté diriger le vaisseau, les scènes d'anthropophagie sordides qui eurent lieu à bord du radeau et la noirceur générale de l'histoire. [...]".