Translate

Δευτέρα, 23 Νοεμβρίου 2015

Terrorisme et Impérialisme

Qui sème l’impérialisme récolte le terrorisme


Ένα σκίτσο που κάνει τον γύρο του διαδικτύου αποτυπώνει με τον καλύτερο τρόπο την πραγματικότητα σχετικά με αυτό που λέμε τρομοκρατία. Το εύστοχο και επίκαιρο σκίτσο δείχνει ένα παγόβουνο που η κορυφή του γράφει "τρομοκρατία" ενώ το υπόλοιπο μεγάλο κομμάτι του, η βάση του δηλαδή, γράφει "Ιμπεριαλισμός".

Terrorisme et Impérialisme (Par ​Chérif SABALY )

Les violences actuelles dont sont victimes les paisibles et innocents citoyens choquent profondément la conscience. 
Nous sommes interpelés et devons prendre  position, naturellement en faveur dela paix, partout dans le monde. 
Mais faisons un peu l’histoire du terrorisme moderne. 




A la question de qui l’emportera, entre le capitalisme et le socialisme, dans la compétition
 économique, Vladimir Illich Lénine avait tranché en faveur du système qui donnera une productivité
 du travail social supérieure. 
La révolution dite prolétarienne se déroulait dans un pays économiquement arriéré et donc de ce pont de vue, le pari de gagner  la compétition économique était d’avance perdue. 
Les dernières illusions tombèrent avec le Mur de Berlin
C’est le début du monolithisme libéral, qui proclame, faute d’adversaire, la mondialisation ou la fin 
des idéologies : le monde des banquiersle profit comme filtre pour tout projet social. 

Le nouvel ordre des choses redistribue les sphères d’influences. 
L’URSS est démembrée, la Yougoslavie morcelée et le monde arabe qui regorge de pétrole

 est occupé par des guerres fratricides. 


Le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes cède la place au droit d’ingérence. 
Le développement inégal est une loi de l’économie de marché. L’industrie militaire manifeste cette
 loi qualitativement et à grande échelle. Les pays en retard sur l’application des nouvelles technolo-
gies deviennent vulnérables et donc cherchent à se réarmer.
 Le GPS américain et le GLONASS
 russe permettent à ces pays la création d’armes intelligentes rendant le système de surveillance des 
autres pays aveugle.
 Des satellites, drones, avions furtifs, missiles de croisière, chars lance missiles 
et tant d’autres monstres fabriqués par le capitalisme pour toujours plus de profits 
inondent le marché des armes. Les monarchies du Golfe ivres de pétrole sont les clients 
les plus courtisés et pour cause : le pétrole, encore le pétrole. 
Les pays marchands d’armes ne défendent que leurs parts ou leur accès au marché mondial. 
 Aucune valeur humaine autre que vénale n’est défendue en Syrie, en Irak, en Afrique par les
 marchands d’armes. Le cas de la Libye, de l’Irak confirme bien cette affirmation. A la 
place de la république, les pays de l’OTAN ont préféré la guerre civile entre fractions arabes qui 
croient se battre pour l’Islam. Nom de Dieu ! 
Le Président Obama  au Sommet du G20 en Turquie explique bien son manque d’enthousiasme à 
en finir tout de suite avec l’EI. << Mettre quoi en place ? >>, lance-t-il du haut de cette tribune. 
La Syrie est un pays souverain, membre des Nations ‘’Unies’’, de culture arabe avec des
 frontières reconnues par le monde entier, sauf par Israël. Alors pourquoi Obama ne sait pas quoi
 mettre en place ? Le Califat de l’Etat islamique existe en terre syrienne arabe et en terre Irakienne 
kurde. La Syrie, la Turquie et l’Irak ne peuvent pas  admettre la création d’un tel Etat. Les monarchies du Golf qui arment par le trafic du pétrole irakien et syrien l’Etat Islamique sont soutenues par 
l’OTAN. L’implication de la Russie, non membre de l’OTAN, donne à la crise une 
dimension supplémentaire. 
La France a la promesse du Président iranien de pouvoir vendre des avions civils Airbus, a vendu
 des avions militaires français aux monarchies du Golf  et à l’Egypte les trois navires de Guerre, 
Mistral, qu’elle devait livrer à Poutine. Il n’est pas question de l’Islam ou de valeurs de la 
République : liberté, fraternité et égalité. 
 Il est question de la part du complexe militaro-industriel des pays de l’OTAN et de la Russie de 
Poutine dans le marché mondial des armes dans cette partie stratégique du monde. 
Les peuples arabes victimes de leurs richesses convoquent tous les moyens y compris identitaires 
pour se sortir de cette situation de guerre globale. Le manque de perspectives ouvre la voie à l’

extrémisme identitaire donc à la radicalisation religieuse. Ce n’est pas la première fois, quand 
on a enfermé l’Allemagne par un traité injuste hypothéquant son développement à la fin de la
 première guerre mondiale, l’Allemagne a répondu en créant le terrorisme nazi : la Nation germanique
 qui doit élargir son espace vital. C’est le début de la deuxième guerre mondiale. 
La France chantait bien la marseillaise comme aujourd’hui. Il n’était pas question de valeurs
 occidentales mais de territoires à conquérir. Ce n’est pas l’Arabe ou l’Islam qu’il faut
 opposer à l’Occident, mais plutôt les peuples aux complexes militaro- industriels pour prétendre 
lutter contre le terrorisme. Le brave peuple allemand a été dupé et bâillonné par Hitler.
 Aujourd’hui l’OTAN et Poutine dupent  leurs peuples respectifs pour les mêmes raisons qu’Hitler à la deuxième guerre mondiale. Les représentants politiques français défigurent la réalité historique en présentant l’Europe comme la terre de la liberté et de la paix, oubliant que par deux fois ils ont plongé le monde dans la première et seconde guerre mondiale, je dis bien seconde, en espérant que les peuples européens ne se laisseront pas  duper une troisième fois. 
Les abus de positions dominantes comme politique pour les Usa constituent la plus grande menace
 contre la paix mondiale. Le bombardement nucléaire du Japon en 1945 a permis à ce pays d’imposer 
ses vues sur les affaires du monde. Aujourd’hui, l’émergence de nouvelles puissances remet en cause 
cet état de fait. La Chine et la Russie revendiquent leur place dans l’économie mondiale. La région 
du monde arabe subit de plein fouet cette nouvelle bousculade. La Russie arme le Brésil, l’Inde et
 l’Iran tout en militarisant le pôle nord qui regorge d’immenses réserves d’hydrocarbures, la Chine
 prend ses précautions en mer de Chine. Non ce monde que nous vivons ne prépare pas la paix ! 
Comment il peut en être autrement quand 1 % accapare 50 % de la richesse mondiale ? Dans ce 
rapport social du monde, l’Occident est le mieux servi, notamment les USA. Les défenseurs d’un tel 
ordre économique du monde nous parlent de valeurs ! 
C’est par la prise de conscience des peuples du monde, par leur mobilisation contre cet ordre du 
monde que nous mettrons fin à tous les terrorismes. 
Défendre notre sécurité en tant que nation indépendante, nous amène à nous armer, mais nous ne
 devons pas encore être des tirailleurs pour la cause de ceux qui bloquent nos économies. 
Pensons notre sécurité et notre développement par nous-mêmes et pour nous africains. 
Vive la coopération mutuellement avantageuse. 
Vive la paix des peuples. 
Chérif SABALY  
Dakar, Ouakam
 
Sénégal.