Translate

Τετάρτη, 4 Νοεμβρίου 2015

Le prix Goncourt 2015


Le prix Goncourt 2015 couronne Mathias Enard

C'est pour "Boussole".


Mathias Enard. (©Joël Saget/AFP)
Parmi les finalistes du prix Goncourt, on ne trouve pas toujours que des excellents romans. Cette année, il y en avait deux, qui sortaient franchement du lot saisonnier par leur ampleur, leur intelligence, le puissant raffinement de leurs compositions, et leurs façons d'éclairer les terribles questions qui déchirent notre monde post-colonial en les ancrant dans une histoire longue.
Ces deux romans, c'étaient «les Prépondérants» d'Hédi Kaddour (Gallimard), et «Boussole» de Mathias Enard (Actes Sud). Le premier était de facture globalement classique (grande narration polyphonique à la troisième personne), et le second plus moderniste (long soliloque sinueux d'un narrateur insomniaque). Tous deux étaient passionnants. En gros, on aurait été juré Goncourt, on aurait été bien embêté pour les départager.