Translate

Πέμπτη, 19 Ιουνίου 2014

les « cadenas d'amour »

Paris : les « cadenas d'amour » font tomber une grille du pont des Arts

Une partie du grillage de la passerelle des Arts à Paris, où prolifèrent les « cadenas d'amour » que les touristes accrochent par milliers, s'est effondré dimanche 8 juin, dans l'après-midi, entraînant l'évacuation du pont.http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/lemonde/archives/2014/06/20140608-211000.html

Le pont des Arts ploie sous le poids des «cadenas d'amour»
Crédit photo : archives, Reuters


Ce phénomène polémique fait aujourd'hui partie des attractions touristiques de la « ville lumière ». Il inquiète la mairie qui cherche « des alternatives à la fois artistiques, solidaires et écologiques » à cet engouement qui pose des« problèmes de sécurité et d'esthétique ». Une pétition a été lancée en mars par deux Américaines amoureuses de Paris pour demander à la mairie d'enlever les cadenas. Elles estiment que cette coutume porte atteinte à la sécurité et à la qualité de vie des habitants.
Après s'être manifestée sur tous les continents, en Allemagne, en Russie et jusqu'en Chine, et surtout en Italie, la pratique des « cadenas d'amour » apportés par les couples voulant sceller leur union a atteint le pont des Arts en 2008. Limitée jusqu'en 2010, cette coutume a abouti à la couverture in extenso des 150 mètres de parapet. Elle s'est ensuite propagée aux autres ponts parisiens. Le pont de l'Archevêché, les passerelles Simone-de-Beauvoir, Léopold-Sedar-Senghor ou celle du canal Saint-Martin sont maintenant ornés de milliers de verrous. Une quarantaine de cadenas ont aussi été signalés récemment au sommet de la Tour Eiffel.
http://www.lemonde.fr/vous/article/2014/06/08/paris-les-cadenas-d-amour-font-tomber-une-grille-du-pont-des-arts_4434410_3238.html