Translate

Σάββατο, 28 Οκτωβρίου 2017

Porajmos: Si quelqu'un s'inquiète de notre absence,dites-lui...


Οι Ρομά (στον ενικό αριθμό Ρομ), γνωστοί και ως ΤσιγγάνοιΑτσίγγανοιΑθίγγανοιΚατσίβελοιΣίντηδες ή Γύφτοι, είναι ένας κατά βάση νομαδικός λαός με ινδική καταγωγή.

Ποράιμος: Ο Αφανισμός των Τσιγγάνων



Η Σημαία των Ρομά

Les termes « Porajmos » (ou Porrajmos, littéralement « dévorer ») « Samudaripen », génocide 


tsigane ou encore holocauste rom, désignent les persécutions envers les Tsiganes pendant la Seconde Guerre mondiale, en Allemagne nazie, dans les territoires qu'elle occupe et chez ses alliés1. Leurs proportions furent telles que la majorité des historiens les considèrent comme constitutives d'un processus génocidaire. Les Tsiganes sont démographiquement la seconde population européenne victime d'une extermination familiale et raciale2.


En raison du nomadisme qui concerne beaucoup d'entre eux, et qui les marginalise dans une société sédentaire, les Tsiganes ont été surveillés de près et fichés par la majeure partie des États européens, et ce dès la fin du xixe siècle, ce qui a facilité les actions violentes menées contre eux.
Les historiens estiment que le nombre des victimes se situe entre 195.800 et 240.150 personnes.

Les victimes du Porajmos ont été longtemps oubliées des historiens, et confondues avec les asociaux. En Europe, la reconnaissance de ce génocide est tardive. Le chancelier allemand Helmut Kohl le reconnaît formellement en 1982.

"Si quelqu'un s'inquiète de notre absence, Dites-lui qu'on a été jeté Du ciel et de la lumière, Nous les seigneurs de ce vaste univers Ils ont laissé leurs chaussures Au bas des murs baxtalo les autres Les bohémiens, les bohémiens, Nous les seigneurs de l'univers Si quelqu'un s'inquiète de notre absence, Dites-lui qu'on a été jeté Du ciel et de la lumière, Nous les seigneurs du vaste univers Hier, demain, n'existe pas deja la deja la Ni les anges, ni Dieu, n'existent plus Si quelqu'un s'inquiète de notre absence, Dites-lui qu'on a été jeté Du ciel et de la lumière, Nous les seigneurs du vaste univers A force de leur limer la peau Ils sont partis pieds nus là-bas, Là où les anges, les dieux n'existent plus Si quelqu'un s'inquiète de notre absence, Dites-lui qu'on a été jeté Du ciel et de la lumière, Nous les seigneurs de ce vaste univers"

C'est un flm magnifique, un grand film de Tony Gatlif où enfin quelqu'un a parlé de l'horreur nazi envers les tziganes!