Translate

Δευτέρα, 25 Απριλίου 2016

Semaine de la Passion et Pâque orthodoxe (to Paskha) en Grèce

La Pâque orthodoxe, le dimanche 1er mai 2016.


Dans l’Église Orthodoxe, Pâque constitue la plus grande fête de l’année. En Grèce, on parle de « la fête de Pâque » et non « des fêtes de Pâques », qui s’écrit donc au singulier.

Pâques en Grèce

Très importante en Grèce, davantage sans doute que Noël, la Semaine sainte déplace les foules.

Le jeudi saint, surnommé jeudi rouge, les oeufs sont teints -en rouge-,  l’œuf rouge est le symbole de la Pâques orthodoxe. L’œuf symbolise la fécondité et le rouge le sang du christ.
20130506-121406.jpg
La teinte est obtenue en faisant bouillir durant plusieurs heures des pelures d’oignons rouges. L’eau prend alors une coloration mauve. Les oeufs sont cuits à part, on les laisse ensuite macérer une journée entière dans l’eau de cuisson des pelures d’oignons. Aujourd’hui les oeufs sont souvent colorés industriellement. 

On offre des oeufs teints en rouge aux parents ou amis comme porte-bonheur. 
On décore aussi le Tsoureki avec un oeuf rouge.
TSOUREKI-KF
Le Tsoureki, la brioche de Pâques, est un pain brioché traditionnel présenté à toutes les tables grecques au moment de la fête de Pâques. C'est pourquoi il s'appelle aussi Lambropsomo, le pain de Pâques.
Greek Easter Bread
La recette pour 2 tsourekia.

Préparation : 30 min

Le Vendredi Saint, c'est jeûne. On ne mange que des olives, des légumes et du pain.

 Le samedi Saint, lorsque les cloches sonnent sur le coup de minuit pour annoncer la résurrection du Christ, on dépose sur la table la soupe aux tripes mayiritsa 

Αποτέλεσμα εικόνας για mayiritsa

dans laquelle on a fait cuire le coeur et les poumons de l'agneau pascal.  



Μαγειρίτσα ελαφρία με κοτόπουλο από το GOURMET Απριλίου 2005 


Le samedi soir, en rentrant de l'église où le prêtre a annoncé la résurrection du Christ, après avoir pris soin de marquer 3 fois le linteau de la porte d'entrée d'une croix à l'aide du cierge, la famille se réunit autour de la table pour déguster la fameuse mayiritsa, soupe d'abats de mouton, et les oeufs rouges que l'on choque l'un contre l'autre (celui dont l'oeuf résiste étant le gagnant).

Chez nous, on n'est pas grands amateurs d'abats de mouton (foie, intestins)... alors j'ai adapté la traditionnelle recette en utilisant blancs et foies de poulet... (ici une adaptation végetarienne)



Ingrédients :
(Pour 6 personnes)

450 ml de foies de volaille
450 ml de blancs de poulet
60 ml d'huile d'olive
1 oignon émincé
sel, poivre
450 ml d'oignon nouveau émincé
220 ml de vin blanc sec
2 l de bouillon de poule
360 ml de feuilles de salade ou blette coupées menu
220 ml d'aneth coupé menu
2 oeufs
le jus de 2 citrons


Préparation :
Dans une poèle, faire chauffer l'huile et y faire revenir les foies avec l'oignon.
Ajouter les blancs en morceaux, puis les oignons frais.
Ajouter le poivre et verser le vin.
Après quelques bouillons, ajouter le bouillon, la salade et la moitié de l'aneth.
Faire cuire à feu doux pendant 15 à 20 minutes.
Goûter et ajuster l'assaisonnement.

Au moment de servir, battre les oeufs avec 2 cuillères à soupe d'eau et le jus d'un citron.
Tout en continuant de battre ajouter petit à petit du bouillon chaud de la soupe par cuillérées.
Verser cette préparation sur la soupe chaude et laisser cuire 2 minutes en remuant sans arrêt.
Goûter et ajouter le reste du jus de citron si nécessaire.

Décorer du reste d'aneth et servir.


Retrouvez les recettes de Pâques déjà parues ici.

Les grands moments religieux de la semaine sont  1) la procession de l'épitafios (qui symbolise le linceul du Christ).

 Le Vendredi soir, la messe funèbre commence à huit heures, et dure trois heures. Pendant la messe funèbre et la procession suivante, à la lumière des bougies, les enfants chantent des chants funèbres pour le Christ mort.


et 2) la messe du samedi soir qui se termine aux cris de « Christos Anesti ! » (Christ est ressuscité),
 
suivie d'un repas commençant par la mayiritsa.

Le samedi soir  on prie et on assiste à la messe célébrée à l’église. A minuit, le pope sort de l’église avec la lumière du Christ en disant « Christos Anesti ». 

Le feu béni est passé de bougie à bougie. Chaque enfant aura apporté le cierge (lambada) reçu de son parrain ou de sa marraine.
Après la célébration du samedi soir à la sortie de l’église de retour à la maison pour le partage du repas, commence un rituel, une bataille d’oeufs
Chacun choisit un oeuf rouge ; on doit le maintenir avec trois doigts et essayer de casser l'oeuf de son voisin.
Deux par deux, chacun frappe son oeuf contre celui de l’autre en le tenant entre le pouce, l’index et le majeur de la main droite. On prononce « Christos Anesti », ce qui signifie « Christ ressuscité ». Le gagnant est celui qui parvient à garder son oeuf intact, une coquille non abimée est un signe de chance.
alt


Le Jour de Pâques, on se lève tôt car il faut bien cinq heures pour cuire l'agneau rôti à la broche. 


accompagné de riz, de salade et d'une boulette spéciale faite avec de foie, d'oignons et de légumes hachés fins et maintenue par une lanière d'intestin. En attendant, on festoie, on boit et on mange.



ΚΑΛΗ ΑΝΑΣΤΑΣΗ ΣΕ ΟΛΟΥΣ !
ΚΑΛΟ ΠΑΣΧΑ !



En savoir plus 
LES RITES DE LA SEMAINE PASCALE : MORT ET RÉSURRECTION EN GRÈCE